Les petits devant, les grands derrière 2016-2017

Publié dans Les spectacles

"Les hommes nous écoutent-ils encore ? Nous les oiseaux oubliés dans nos hauteurs ?" Raharimanana, extrait du spectacle Imaïntsoo

Tout au long de cette saison des Petits devant, les grands derrière, nous approcherons de nombreuses bestioles dans les spectacles comme dans les films. Ailées ou à quatre pattes, elles nous surprennent, nous attendrissent, nous renvoient à notre condition d'êtres humains.

Marionnettes, objets manipulés, danses nous pousseront à jouer du corps, des mains, de la voix, pour se raconter de nouvelles histoires et explorer nos sentiments.

Nous vous invitons à déguster avec nous ces 8 spectacles.

Vous trouverez également les présentations de ceux-ci et des 9 films de l'année dans notre plaquette 2016-2017.

brochPDGD16 17 couv

Retrouvez les tarifs des spectacles et le bulletin d'abonnement.

PERLIMPINPIN

Publié dans Les spectacles


© Cie Pic la Poule

Danse par la Compagnie Pic la Poule
Aux CSC des Trois Cités – Place de France – Durée : 25 mn

Pour tous dès 3 ans

 

 

Dimanche 14 mai – 16h30
Mercredi 17 mai – 15h30

Vers le calendrier des représentations scolaires

Perlimpinpin, c’est l’aventure d’une femme farfelue qui prend son jardin pour un coin de ciel ou... le ciel pour son jardin ! Elle fait pousser des nuages, accroche les fleurs au fil à linge, discute avec les oiseaux, se prend même parfois pour un oiseau...

Perlimpinpin, c’est un voyage où la légèreté est partout présente.

 

Perlimpinpin, c’est avant tout une évocation poétique sans narration, ni explication. Les objets sont détournés de leur contexte habituel ; la danse vole, flotte, s’évapore, souffle, s’amuse...

Perlimpinpin invite les enfants à un voyage sensible et sensuel au cœur du rêve.

Chorégraphe : Barbara Blanchet - Interprète : Ana Popovic - Régisseurs : Eric Seldubuisson ou Laurent Falguiéras - Costume : Pascale Robin

 

www.piclapoule.org

Découvrez quelques images du spectacle :

Perlimpinpin - Cie Pic La Poule from David Olivari on Vimeo.

https://vimeo.com/88286087

 

LE RÊVE D'ANNA

Publié dans Les spectacles

© Ivan Boccara

Théâtre et marionnettes par la Compagnie trois-six-trente

Au Centre de Beaulieu – Durée : 40 mn

Pour tous dès 8 ans

Mercredi 15 février – 15h30

+ Un goûter à prix réduit sera proposé avant et après le spectacle par des familles du quartier de Beaulieu

+ Rencontre pour les 8-16 ans à la suite de la représentation, en partenariat avec Filmer le travail et l'équipe du spectacle En savoir +

 Vers le calendrier des représentations scolaires

Anna vit seule avec son père, préoccupé par la recherche d'un travail. La nuit, elle rêve d'un cheval blanc avec qui elle parle et qui la réconforte. Son amie Louise, elle, est visitée par un taureau brutal, qui hante ses cauchemars. Le Cheval et le Taureau se connaissent, ils se sont déjà affrontés ; ce sont de vieux rivaux des rêves.

Anna ne démêle pas toujours bien le rêve de la réalité. Son père l'accompagne dans ses méandres autant qu'il peut. Il est lui-même préoccupé par ses entretiens d'embauche. Pour l'aider, Anna va prendre le taureau par les cornes avec l'aide du cheval.

Le Rêve d’Anna parle de la vie, des angoisses et de la poésie de l’enfance face aux doutes des grands et à leur mal-vivre. La pièce montre que la relation adulte-enfant trouve son équilibre dans la capacité de chacun à se glisser dans le monde de l’autre.

Entre réalité sociale et optimisme, comédiens et marionnettes d’un hyperréalisme frappant se partagent le plateau. Les comédiens en chair et en os font vivre le monde des adultes. Les marionnettes sont les interprètes du monde de l'enfance et du rêve : Anna est quasi-vivante sur scène et le cheval de belle taille semble tout droit sorti d’un haras magique.

Texte : Eddy Pallaro - Mise en scène : Bérangère Vantusso - Interprétation : Anne Dupagne, Guillaume Gilliet, Christophe Hanon, Junie Monnier, Philippe Rodriguez-Jorda - Marionnettes : Conception Marguerite Bordat, Bérangère Vantusso, Einat Landais / Réalisation Marguerite Bordat, Einat Landais, Sébastien Puech, Michel Ozeray, Carole Allemand, Sophie Coeffic, Laurent Huet / Costumes Sara Bartesaghi Gallo / Perruques Nathalie Régior - -Scénographie : Marguerite Bordat - Création lumière : Maryse Gautier - Création sonore : Aline Loustalot - Décor : Construction François Gauthier-Lafaye et Flavien Renaudon / Peinture Pierre-Guilhem Coste - Régie générale et régie lumière : Philippe Hariga - Régie son : Vincent Petruzzellis - Assistante décor, mise en scène, marionnette : Cerise Guyon

www.troissixtrente.com

 

IMAÏNTSOO

Publié dans Les spectacles

 

© Laetitia Bourget et Philippe Charles

Conte lyrique et visuel par Athénor les productions 

Au Centre de Beaulieu – Durée : 50 mn environ

Pour tous dès 8 ans

Mercredi 22 mars – 15h30

Vers le calendrier des représentations scolaires

 Imaïntsoo conjugue trois écritures : poétique, musicale et sonore, visuelle. Le récit du fantastique destin d'Imaïntsoo, petite fille née de la femme oiseau, est tour à tour chanté et récité, au rythme des percussions et des images. Matériaux bruts végétaux et minéraux et instruments de percussions traditionnels composent l’instrumentarium des percussionnistes. Une bande sonore, réalisée à partir d’enregistrements et de captations, permet de retrouver l’espace de la nature, de la forêt, de cette magnifique spatialisation des chants d’oiseaux, des craquements, des pas, de l’eau, du vent... L’histoire donne la place au «dit» et au «chanté», donnant la part belle à la métamorphose de la voix.

Pendant plusieurs années, les artistes de ce spectacle ont régulièrement travaillé en immersion dans les milieux naturels spécifiques de Parcs Naturels Régionaux : la Brière et ses marais d’eau douce, Loire Anjou Touraine, son fleuve et ses bocages, la Brenne, ses marais et ses sous-bois, les Volcans d’Auvergne, ses montagnes et ses pierres, les Landes de Gascogne, ses cours d’eaux et ses forêts.

De ces résidences à l’écoute des oiseaux, des hommes et des paysages, menées en relation avec des naturalistes et des habitants, émerge ce projet de création pour plateau.

Texte : Raharimanana - Composition musicale : Jean-Christophe Feldhandler - Images : Philippe Charles - Direction artistique : Brigitte Lallier-Maisonneuve - Scénographie et lumières : Bernard Poupart - Voix : Sylvie Deguy & Géraldine Keller - Percussions : Jean-Christophe Feldhandler & Philippe Foch

www.athenor.com

 

ANIMALITAS

Publié dans Les spectacles



© Martine Altenburger 

*** Il reste quelques places, réservations conseillées au 06 32 94 10 34 ***

 

 

Spectacle musical par l'Ensemble ]h[iatus et d'Athénor les productions

A CAP Sud – Durée : 35 mn

Pour tous dès 3 ans
Dimanche 2 avril – 16h30
Mercredi 5 avril – 15h30

Vers le calendrier des représentations scolaires

Et si nous prenions le temps de regarder et d’écouter le monde animal pour nous reconnaître nous-mêmes ? Animalitas explore, par une approche sensible et sonore, les correspondances entre le monde des humains et le monde animal. Manger, marcher, regarder, dormir…, trois musiciennes déploient les gestes fondamentaux de la vie et propres à tout être, au cœur d’une musique contemporaine faite de matières.

Martine Altenburger, musicienne et initiatrice de cette création, s'est inspiré de ses ânes, du chemin qu'ils parcourent chaque jour, toujours identique. Le son de leur pas sur les feuilles, enregistrés, est la première bande-son du spectacle. Les musiciennes répondent à ces pas tranquilles : sons des hommes, sons des animaux, sons acoustiques, sons enregistrés. Voix, violon et violoncelle jouent en immersion et en prolongement des sons concrets enregistrés.

Musique mais aussi films 16 mm et jouets optiques nous immergent, petits et grands, dans la nature et nous rappellent à chacun d’entre nous notre part d’animalité réelle et imaginaire.

Martine Altenburger : violoncelle - Tiziana Bertoncini : violon - Aurélie Maisonneuve : voix - Scénographie et lumières : Les Objets Perdus - Animation visuelle : Adrien Mérigeau

 

Ouverture de saison

Publié dans Les spectacles

red petite fabrique3

Dimanche 25 septembre – 15h30

au Centre de La Blaiserie

Séance gratuite dans la limite des places disponibles - Dès 3 ans - Durée totale : 1h

La petite fabrique du monde

6 courts métrages dʼanimation - Sans parole

Italie/Suisse/Portugal/Grande-Bretagne/Russie/Etats-Unis - 2012- Durée : 42 mn

Pour cette ouverture de saison petits et grands sont conviés à un grand voyage où les matières s'animent.

Dans La Création, on assiste à la naissance de l'univers et de l'homme. Fascinée par le Taj Mahal, une petite fourmi rêve de construire le palais de ses rêves dans Chinti. Une Bouteille à la mer donne à voir l'amitié entre un bonhomme de glace et un autre en sable. Dans Dodu, un petit garçon en carton vit de folles aventures en compagnie d'une coccinelle. Une tâche de lumière prend vie dans Feu Follet. En l'absence de leur créateur, deux personnages dessinés jouent sur une planche à dessin dans Le Grand frère.

Faire surgir du sable ou de la neige de drôles de bonshommes, construire avec des objets glanés ici ou là le palais de ses rêves, dessiner la vie. Dans ce grand voyage, la matière s’anime comme lorsque l'enfant joue et invente son monde.

 

En première partie :

Ma famille et moi, film réalisé par Gilles Guillaume avec des enfants du quartier des Couronneries.

Centre d'Animation des Couronneries – 2016

 

Séance suivie d'un goûter préparé par des familles de La Blaiserie.

GROÏNK

Publié dans Les spectacles


© Pierre Planchenault

Un opéra de trois soues par la Compagnie Eclats 

Au Centre de Beaulieu – Durée : 45 mn

Pour tous dès 4 ans

Dimanche 16 octobre - 16h30

Mercredi 19 octobre – 15h30

Vers le calendrier des séances scolaires

« Groïnk.

C’est Nif Naf et Nouf accrochés à leur maman Rosetta !
Trois petits dodus. Pas toqués bien vivants. Tout roses et tout ronds. Tout moelleux.
Tout le temps ils courent. Partout ils jouent. Tout joufflus charnus. Oouh ! On en mangerait.
Surtout prenez bien garde au grand méchant Jack.
L’grand méchant loup !  »

Groink, opéra de trois soues, respecte la dramaturgie du conte traditionnel Les Trois petits cochons que la musique de Camille Rocailleux et les mots de Philippe Gauthier actualisent. Dans cette œuvre joyeuse il est question d’enfance, de jeu, de fraternité, de séparation, de peur et de dévoration, de construction et surtout de grandir. Un spectacle tout en rythme où la percussion, la voix, les corps sont indissociables d’une écriture pleine de couleurs et de clins d’œil. Sur scène tout est prétexte à musique, et surtout aux percussions : le décor, les matériaux de construction des trois maisons, les instruments, les corps... tout sonne et résonne.

avec Les petits cochons  : Nif/Sven Clerx (percussions et ukulélé), Naf/Jérémie Abt (percussions et mélodica), Nouf/Théo Mérigeau (percussions et trompette), Rosetta, la mère des petits cochons et Jack, le loup/Romie Estèves (chant lyrique, mezzo soprano)
Direction, mise en scène : Stéphane Guignard - Composition musicale : Camille Rocailleux - Texte : Philippe Gauthier - Scénographie : Philippe Casaban et Éric Charbeau - Lumières : Éric Blosse - Costumes : Hervé Poeydomenge - Collaboration artistique : Sophie Grelié - Régie lumière : Eric Blosse ou Véronique Bridier - Régie son : Fabrice Lefèvre ou Benoît Lepage

www.eclats.net

 

 Diaporama du spectacle en musique : https://www.youtube.com/watch?v=mQHrt8w0C9Y
 

BANG !

Publié dans Les spectacles


Danse et chant par l'Association ONNO


Au Centre de Beaulieu – Durée : 40 min

Pour tous dès 7 ans

Mercredi 16 novembre – 15h30
Vendredi 18 novembre - 19h30

Vers le calendrier des représentations scolaires

Même pas peur !

Bang ! Un titre qui claque, comme une explosion... Aux Pays-Bas, d'où est originaire le chorégraphe Herman Diephuis, le mot traduit l'état de peur, sur laquelle repose ce duo entre une danseuse et une chanteuse. La peur, recherche de sensations fortes, pour le plaisir, comme un jeu, la peur redoutée, qui excite, qui sidère. La peur sous toutes ses facettes, sa physicalité, sa sonorité et ce qu’elle convoque dans notre imaginaire collectif et individuel. Mais, plutôt que d’y rester enfermée, la pièce explore aussi comment en sortir : par le burlesque et le rire, qui éclate soudain en contrepoint ; par la complicité et le rapprochement quand l’autre cesse d’être celui qui inquiète.

Il ne s'agit ni d'un spectacle de danse, ni de chant, ni de théâtre, mais un peu de tout ça à la fois. Car Bang ! est avant tout une machine chorégraphique à conjurer la peur, à l’expulser, collectivement. On crie, on rit, on joue à se faire peur, on danse avec les artistes !

Conception et chorégraphie : Herman Diephuis - En collaboration avec et interprété par : Mélanie Giffard et Dalila Khatir - Lumière : Sam Mary

www.hermandiephuis.com

+ Atelier « Fais-moi peur ! » en famille ou entre amis dès 7 ans le 18 novembre en savoir +

 

A MANO

Publié dans Les spectacles

                                                                                                                                                                          


© Clara Larrea

Théâtre d'objets et de marionnettes par El patio teatro   

A Carré Bleu - Durée : 45 mn

Pour tous dès 6 ans

Dimanche 11 décembre – 16h30
Mercredi 14 décembre – 15h30

Vers le calendrier des représentations scolaires

A Mano , c'est une histoire racontée avec de la boue, avec un petit personnage, une vitrine et ses locataires, une histoire d'amour, une histoire de petits échecs, un tour, une tasse qui respire, deux personnes avec beaucoup d'envies, une poterie minuscule et quatre mains qui jouent.

D’une boule d’argile naît en un tour de main un tout petit personnage animé des plus grands sentiments : amitié, amour, besoin de plaire, de prouver sa valeur, solitude… Les doigts se croisent et s’entrecroisent, créant un univers miniature d 'où surgissent des accents oniriques. L’imagination se mêle à une inventivité constante. Tendresse, exubérance, curiosité ou désespoir, le petit bonhomme passe par toute la gamme des émotions très humaines, tandis qu’il explore son environnement et ses limites. A Mano explore l’infiniment petit pour, du bout des doigts, effleurer les turpitudes du grand monde.

A Mano , c'est un petit spectacle avec un grand objectif, vous émouvoir.

Conception, écriture, mise en scène, scénographie et marionnettes : Julián Sáenz-López et Izaskun Fernández - Comédiens/marionnettistes : Julián Sáenz-López et Izaskun Fernández

Scénario, construction du cadre, structures diverses et bidouillages : El patio teatro - Régie son-lumière et graphisme : Diego Solloa - Création des éclairages : Julián Sáenz-López - Diffusion : Ana Sala (IKEBANAH Artes Escénicas)

www.ikebanah.es

 

Découvrez quelques images du spectacle :

 

 

 

COUAC

Publié dans Les spectacles

LA REPRESENTATION DU MERCREDI 25 JANVIER EST COMPLETE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Cie Succursale 101

Théâtre d'ombres, danse et marionnette par la Cie Succursale 101  

A La Blaiserie – Durée : 30 mn

Pour tous dès 3 ans

Dimanche 22 janvier – 16h30
Mercredi 25 janvier – 15h30

Vers le calendrier des représentations scolaires

De sa naissance à son envol, Couac, le petit canard, se demande qui il est. La quête de l’identité, la découverte de la différence, le regard sur soi, la recherche de son cocon, le vilain petit canard qui sommeille en chacun de nous doit traverser bien des épreuves pour accéder à son épanouissement.

Avec cette libre adaptation du Vilain petit canard d'Andersen, Angélique Friant présente une pièce qui aborde ces questions grâce à un langage scénique pluriel et une esthétique à la fois épurée et riche. Couac nous transporte de familles en familles, dans un univers visuel créé à partir de l’animation des illustrations d’Emilie Vast. Danse, marionnette, théâtre d'ombres, images animées et création sonore se répondent pour plonger les spectateurs dans un voyage dans le rêve, à la recherche de soi.

Texte et mise en scène : Angélique Friant - Scénographie : David Girondin Moab - Création lumières et vidéo : Stéphane Bordonaro - Régie : Arnaud Rollat, Samuel Racine et Nicolas Poix - Illustration : Emilie Vast - Création musicale : Uriel Barthélémi - Flûte : Cassandre Girard - Regard chorégraphique : Marinette Dozeville - Assistant : Jimmy Lemos - Construction : Catherine Hugot, Sophie Hauller, Mélanie Rebolj assistées de Chloé Porée et Gaëlle Prodhon - Construction de la scénographie : Malick Labiod assisté de Gérard Friant - Couture : Véronique Didier - Avec : Chiara Collet en alternance avec Marion Tremontels, Paolo Locci en alternance avec Jade Collet

www.s101.fr

Découvrez quelques images du spectacle :

https://www.youtube.com/watch?v=oq38eNvNJB8